Téléconsultation en santé mentale



J’ai trouvé un article qui explique l’intérêt de la téléconsultation en santé mentale.
Il parle des consultations avec des psychiatres mais cela est, dans l’ensemble, également valable pour les consultations avec des psychologues.

Ainsi, la téléconsultation permet de répondre à un besoin, de déstigmatiser la maladie mentale, de libérer la parole, de rendre accessible le soin à tous :

De l’intérêt de la téléconsultation en santé mentale

Mon expérience en tant que psychologue en ligne

Fin 2012, j’ai crée un site internet ( https://www.psyparinternet.fr/) qui propose des téléconsultations ou consultations psychologiques à distance. Ces consultations s’effectue par téléphone ou par vidéoconférence.
Mais avant de mettre en place ce type de consultations je me suis renseignée sur ce qui existait déjà.

Evolution des thérapies en ligne

Suite aux recherches que j’ai effectuée sur le sujet, j’ai pu voir qu’aux Etats-Unis et au Canada la thérapie en ligne était une pratique beaucoup plus courante qu’en France. J’ai également vu qu’il y avait des études qui ont été faites sur ce genre de thérapies et qu’elles ont montrés qu’elles étaient efficaces. Par exemple, cet article de mon blog Les thérapies en ligne sont elles efficaces ? explique en quoi les thérapies en ligne sont efficaces.

Ces nouvelles pratiques n’étaient pas très connues en France mais, avec l’épidémie de Covid-19 et l’instauration d’un confinement total qui en a découlé en mars 2020, la psychologie en ligne s’est fortement développée. Ainsi, de plus de plus de psychologues proposent des téléconsultations ou consultation à distance.
Nous voyons donc que la crise sanitaire a permis de faire connaître la psychologie en ligne (qui existait déjà auparavant). Il faut rester cependant vigilant puisqu’énormément d’offres émergent et certaines son proposées par des personnes peu scrupuleuses. C’est ce j’explique dans cet article de mon blog : Impact de la crise sanitaire sur la psychologie en ligne.

Mes consultations à distance ou téléconsultations

En 2012, j’ai donc crée un site qui propose des consultations à distance : par téléphone et par vidéoconférence. Il s’agissait d’apporter un soutien psychologique à toute personne qui en ressent le besoin.

Le but de cette démarche est de donner accès à la psychothérapie aux personnes pour lesquelles il n’est pas facile de trouver un psychologue là où elles résident.

Il peut s’agir de personnes expatriés pour lesquelles il est important de consulter en français. En effet, je recommande fortement de consulter dans sa langue maternelle puisque nous travaillons à partir des représentations. Chaque mot n’a déjà pas exactement la même signification ni la même représentation pour deux personnes distinctes qui ont pourtant la même langue maternelle. Alors, dans le cadre d’une consultation où le patient et le psychologue n’ont pas la même langue maternelle, cela rajoutera une difficulté. De plus, il est beaucoup plus confortable pour le patient de s’exprimer dans sa langue maternelle.
Il peut également s’agir de patients résident dans les DOM TOM comme la Guadeloupe, le Martinique, le Guyane, La Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, Saint-Pierre-et-Miquelon, etc… Effectivement, nous y trouvons relativement peu de psychologue. En effet, nous nous trouvons dans ces cas là dans des déserts médicaux.

Ainsi, consulter à distance va paraître très souvent une bonne alternative.

Internet est utilisé comme un outil

Je voudrais souligner le fait qu’internet est un outil de communication et qu’il est utilisé comme tel. En tant que psychologue, nous avons un Code de déontologie et nous nous devons de le respecter. En plus, ce qui est important c’est d’être sérieux en tant que thérapeute, de respecter son patient et d’être à son écoute et ceci peut également se faire lors d’une consultation par téléphone et par vidéoconférence. Ce n’est par parce qu’on reçoit un patient à distance que cela change nos valeurs.
Tout comme dans un cabinet où la séance se déroule en face à face, je suis tenue au secret professionnel. De la même manière qu’en présentiel, chaque consultation est strictement confidentielle. Je ne suis pas là pour juger mais pour écouter les patients en faisant preuve d’empathie afin de pouvoir les soutenir et leur permettre d’avancer dans leur vie.

 

Le cadre d’une séance de téléconsultation avec un psychologue

Une séance de téléconsultation avec un psychologue est une consultation effectuée à distance par un psychologue.

Téléconsultation avec un psychologue : définition du cadre

Le cadre est l’ensemble des éléments qui entoure (encadre) la consultation. Il peut être autant matériel qu’immatériel (imaginaire, symbolique). Ainsi le cadre lors d’une séance de téléconsultation avec un psychologue sera l’ensemble des éléments qui encadre cette téléconsultation.

Les aspects spatio-temporels de l’entretien

Le cadre spatiale correspond au lieu au sein duquel se déroule l’entretien. Ainsi, au cours d’une séance de téléconsultation le cadre spatial ne sera pas le même pour les deux protagonistes. Mais il est très important que le patient puisse s’isoler afin de pouvoir s’exprimer librement. De la même manière le psychologue se doit d’être seul dans son bureau.

Le cadre temporel correspond à la durée des entretiens, à leur rythme et à leurs horaires. Il est donc le même pour le psychologue et le patient. Dans ce que je propose, un entretien individuel dure 45 minutes et un entretien de couple dure 55 minutes. La durée est fixe d’un entretien à l’autre. En règle générale, la fréquence est d’une séance par semaine. Chaque protagoniste de l’entretien s’engage à être à l’heure au rendez-vous. Il est important pour des raisons symboliques et organisationnelles que la cadre soit clair et bien tenu par le psychologue.

Le cadre administratif et financier d’une séance de téléconsultation

Tout entretien s’inscrit dans un cadre administratif et financier. Le psychologue doit être payé pour son travail. De mon côté, chaque entretien individuel coûte 40 euros ; chaque entretien de couple coûte 55 euros. Les consultations psychologiques sont payables en ligne, par Paypal, Stripe ou par virement.
Le paiement s’effectue à l’avance. Je peux, à la demande du patient, lui délivrer une facture.

Le cadre immatériel

Il s’agit du cadre juridique et éthique de la pratique de l’entretien. En effet, le psychologue est tenu de respecter les lois communes et les principes du code de déontologie des psychologues.
La pratique de l’entretien clinique est cadrée par un certain nombres de lois et de principes éthiques qui contraignent le psychologue à certaines attitudes et action. Il est important de rappeler que le psychologue est tenu au secret professionnel c’est à dire que le psychologue ne peut pas divulguer à de tiers les informations qu’il obtient sur ses patients durant son exercice professionnel.

Le cadre imaginaire et symbolique

Il y a une autre dimension du cadre : le cadre imaginaire et symbolique. Chaque protagoniste de l’entretien se représente la situation en y projetant nécessairement une partie de son imaginaire. L’entretien va donc prendre place dans un cadre imaginaire propre à chacun des protagonistes.

Source : 
Bouvet, C.,(2015). 18 grandes notions de la pratique de l’entretien clinique. Paris : Dunod.

Les thérapies en ligne sont-elles efficaces ?

Je vous conseille un livre très intéressant sur les thérapies en ligne.

Il s’agit de Mon Psy sur Internet écrit par Yann Leroux.
En effet, une réponse positive y est donnée à la question suivante : “les psychothérapies en ligne sont-elles efficaces ?”.

Eléments importants au cours d’une psychothérapie

Concernant la psychothérapie, les éléments comme l’empathie, la chaleur du thérapeute et la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient pèsent davantage que la technique utilisée. C’est pourquoi il est essentiel de souligner le fait que la qualité de la relation qui se tisse entre le thérapeute et son patient est particulièrement importante.

Importance de l’alliance thérapeutique

Outre le taux de satisfaction élevé, il a été constaté que l’alliance thérapeutique se développe également dans le cadre des thérapies à distance.
En effet, ce constat a été fait, de manière empirique, par les premiers psychothérapeutes qui ont noté l’importance des relations transférentielles sur Internet.

De même, Norman Holland a remarqué qu’Internet suscite des conduites régressives. Et, c’est cette régression qui rend compte des conduites agressives, mais aussi de la générosité et de l’ouverture que l’on peut y observer. Ce sont ces deux derniers points que nous retrouvons également dans une alliance de travail thérapeutique positive.
Ainsi, l’alliance thérapeutique se développe dans le cadre des thérapies à distance. C’est ce que nous montre un exemple de patients traités pas visioconférence pour un syndrome de stress post-traumatique (SSPT) et qui ont établi avec leurs thérapeutes une alliance thérapeutique d’aussi bonne qualité que ceux qui ont été reçu en face à face. (Vanessa Germain, André Marchand, Stéphane Bouchard, Stéphane Guay et Marc-Simon Drouin, “Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking”, Mary Anne Liebert (éd.) vol. 13, n°1,11 février 2010, disponible sur phys.org).

L’effet thérapeutique ne dépend pas du dispositif

Par ailleurs, Azy Barak a établi une méta synthèse à partir d’étude réalisées depuis plus de 10 ans et à la question “les psychothérapies en ligne sont-elles efficaces ?” elle permet de répondre “oui”.
Ainsi, l’effet thérapeutique ne dépend pas du dispositif ou de la technique utilisée. Les dispositifs synchrones comme la visioconférence, asynchrones comme le mail, les thérapies cognitivo-comportementales ou psycho dynamiques ont été testés avec les mêmes résultats.

Pour résumer, le corpus de recherche montre donc que les thérapies en ligne sont une modalité d’intervention valable et efficace pour les patients.

Utilisation d’internet dans les psychothérapies

Dans un article paru en Octobre 2012 dans Le Journal des Psychologues n° 301, Azy Barak et John M. Grohol présentent un état des lieux de l’utilisation d’internet en psychothérapie.

La psychothérapie sur Internet

La psychothérapie sur internet se nomme également “e-thérapie” ou “thérapie en ligne”.
Il s’avère qu’elle existe depuis plus de 16 ans sous différentes formes.
Cela peut prendre la forme d’échanges de mails entre un thérapeute et son patient.
Mais elle peut aussi s’effectuer par communications audio ou audio-visuelle à l’aide une webcam où le thérapeute et le patient se rencontrent virtuellement, etc…

Puis, la psychothérapie sur internet a progressivement agrandi son champ d’action et offre des types distincts d’interventions psychothérapeutiques. Elle peut traiter aussi bien des troubles mentaux graves que des questions liées à la vie quotidienne.
Elle peut être effectuée individuellement ou en groupe.

Vous pouvez lire l’article sur le développement de la psychothérapie en ligne.

Effet thérapeutique des thérapies en ligne

Une méta-anayse réalisée par Azy Barak et ses collègues en 2008 indique que l’effet thérapeutique constaté pour les thérapies en ligne était durable.
Les thérapies individuelles seraient plus efficaces que les thérapies de groupe ; les sites interactifs nécessitant la participation direct de l’utilisateur aurait un effet significativement plus grand que les sites se limitant à transmettre des informations statiques et l’utilisations de chats et de mails produiraient de meilleurs effets thérapeutiques que les forums et webcams.
Mais surtout, les chercheurs n’ont trouvé aucune différence significative entre les thérapies en face à face et les thérapies en ligne, ce qui suggère que celles-ci sont tout aussi efficaces que les psychothérapies menées en face à face.

Types de psychothérapie en ligne

La pratique psychothérapeutique en ligne la plus courante est la psychothérapie individuelle réalisée par des échanges de mails avec le patient. Ces échanges sont asynchrones donc plus pratique et moins coûteux mais ils privent le thérapeute de signaux non verbaux.
Les webcams et caméra des smartphone, ainsi que les messageries instantanées sont également employées à des fins thérapeutiques. Ces outils permettent une interaction plus immédiate et spontanée, ainsi, les séances ressemblent davantage à celles de psychothérapie traditionnelle.
Par contre, les thérapies de groupe en ligne ne sont pas aussi répandues que les thérapies individuelles. Elles sont généralement menées par un thérapeute professionnel et effectuées sur des messageries de groupes closes et privées. Certains professionnels proposent également des sessions en temps réel.

Le développement de la psychothérapie en ligne

Selon un article paru en Octobre 2012 dans Le Journal des Psychologues n° 301 et écrit par Yann Leroux, la psychothérapie en ligne devient réalité.

La psychothérapie en ligne, objet de discussions

Tout d’abord, la psychothérapie a d’abord été l’objet de discussions sur internet avant d’être une pratique clinique.

La psychothérapie en ligne comme pratique

Ensuite, le contact en ligne entre patients et psychothérapeutes s’est fait peu avant les années 2000.
Le nombre de professionnels en ligne augmente peu à peu.

Puis, en 2000, des psychothérapeutes se groupent dans le cadre de l’International Society for Mental Health Online. Ils formalisent le cadre du travail psychothérapeutique en ligne en produisant des recommandations. Et ce, qu’il s’agisse de psychothérapies en face à face où le mail joue un rôle, de thérapies où le premier contact a lieu en ligne, de conseils donnés par mail, ou encore de thérapies où l’internet jour un rôle majeur..

Des psychologues, psychiatres et psychanalystes francophones sont en ligne depuis les années 90 (site sur la psychanalyse, groupes de discussions, forums, etc …).

Cependant, peu de cliniciens rapportent l’expérience clinique qu’ils ont avec le cyberespace alors même que l’offre de psychothérapie en ligne se développe.
Les dispositifs utilisés sont variés : webcam, e-mail ou chat ; prix à la minute, par “pack” ou à la séance. Nous parlons de thérapies par téléphone ou par ordinateur. Les champs théoriques vont de l’analyse centrée sur la personne à la psychanalyse en passant par des pratiques farfelues.

Emergence de la psychothérapie en ligne

Les psychologues peuvent se saisir d’Internet et l’intégrer dans leur travail clinique, dans leur travail de recherche et dans le travail institutionnel. Le banal e-mail est un véritable silo où des éléments de l’histoire personnelle sont déposés.

Récemment, avec l’épidémie de Covid-19 la psychologie en ligne a fortement émergée.

Pour finir, nous voyons qu’Internet dessine de nouvelles frontières pour la psychologie clinique, la psychothérapie et le travail social.
Il n’y a pas de réponses simples aux questions que le réseau pose aux professionnels. Mais ces questions doivent être suffisamment travailler pour que le réseau ne fasse pas bruyamment irruption dans les pratiques cliniques.

Avantages et inconvénients de la cyberpsychologie

Selon un article paru en Octobre 2012 dans Le Journal des Psychologues n° 301 et écrit par Patrick Cohen, avec l’arrivée de la cyberpsychologie, de nouvelles questions vont être posées.
Quel impact produit ce nouvel espace virtuel dans l’exercice du psychologue ?
Qu’est-il possible de préconiser pour la pratique en ligne ?

Pour commencer, nous pouvons dire qu’actuellement, un monde sans internet est difficilement imaginable.
Ainsi, la question qui se pose aujourd’hui n’est plus pour ou contre internet mais “comment” et dans quelles conditions ?

A l’espace physique traditionnel a été adjoint un nouvel espace virtuel, numérique.
Nos comportements commencent à être durablement modifiés par cette nouvelle chimère qu’est le physico-virtuel.
Il est probable que l’exercice du métier de psychologue soit modifié dans les années à venir. Cela n’a rien inquiétant puisque c’est le lot de tout métier de s’adapter aux évolutions sociales. Il semble néanmoins important de s’y préparer.

Y a-t-il un avantage à utiliser internet ?

Nous avons identifié quatre types de bénéfices plus spécifiques à l’exercice professionnels des psychologues :
l’accès libre et “gratuit” à des gisements d’informations. Comme tout un chacun, le psychologue peut ainsi accroître ses connaissances, alimenter sa réflexion.
via les blogs ou forums, il existe une possibilité exponentielle d’accroître les échanges thématiques et professionnels. Sachant que la profession de psychologue reste encore une pratique solitaire, cette nouvelle forme d’échanges en constituerait une compensation non négligeable

Du côté des usagers :
certaines personnes, en raison de leur situation matérielle (éloignement géographique, lieu peu accessible) ne peuvent avoir un libre accès aux psychologues. Ainsi, la dématérialisation de la relation permet que s’établisse un lien,
certaines personnes qui pourraient avoir du mal à être en relation immédiate et directe avec les psychologues pourraient désormais, par le truchement de ce canal, apprivoiser cette relation.

Inconvénients de la cyberpsychologie dans la relation à l’usager

L’inconvénient le plus évident est la non-inclusion spatiale des deux protagonistes.
Avec une rencontre dématérialisée, le psychologue se coupe de certaines données qui favorisent une meilleure compréhension de l’autre.

La cyberpsychologie : une nouvelle pratique incontournable

Selon un article paru en Octobre 2012 dans Le Journal des Psychologues n° 301 et écrit par Cyrille Le Jamtel, la «cyberpsychologie» est devenue en peu de temps une pratique incontournable du paysage professionnel français.

Le cyberespace

Depuis une vingtaine d’année, de nouvelles modalités d’exercices de la psychologie sont apparues, par le biais du téléphone, puis d’internet.
Aussi, ces nouvelles modalités permettent de définir une pratique caractérisée par un cadre géographique et symbolique nouveau : le cyberespace.

Ainsi, la psychologie a progressivement pu s’ouvrir à la demande nouvelle des réseaux sociaux et des lieux d’échanges sur internet. C’est en prenant acte des mouvements sociétaux et de l’émergence de la cyberculture qu’elle y est arrivée.  C’est ce que nous  rappelle Yann Leroux : «La psychologie et la psychothérapie s’implantent sur l’internet d’abord comme objet d’échange avant d’être une pratique. Des groupes se forment, où l’on discute des différents aspects de la psychologie (…).»

Depuis 2012, les possibilités d’accès aux ressources psychologiques documentaires et/ou thérapeutiques sont en progression.  Elles suivent en cela le développement de l’internet mobile et des Smartphone.

La cyberpsychologie

La cyberpsychologie se voit désormais assigner des fonctions plus étendues et plus variées (soutien, conseil, orientation, coaching ou psychothérapie).

Ainsi, nous pouvons ajuster une nouvelle classification du cadre d’intervention psychothérapique.
Pour cela, nous prenons en compte les diverses avancées technologiques dans le domaine des télécommunications.

Des associations de psychologues de langue anglaise distinguent 3 niveaux possibles d’exercice de la psychologie :
– en direct ou en «face à face»,
– à distance, avec support technologique audio de type téléphone,
– à distance, par internet au moyen d’e-mail, chat, webcam.

La Commission nationale consultative de déontologie des psychologues (CNCDP) a été créé en 1997. Elle commence à se saisir de questions concernant la cyberpsychologie.

S’appuyant sur des principes généraux et reprenant les recommandations formulées par la CNCDP, il est possible de dégager cinq grands principes devant initier toute pratique cyberpsychologique :
– la vérification de l’identité du psychologue et de l’usager,
– le cadre géographique du lieu de la cyberconsultation : pour autant qu’il participe à l’instauration du cadre thérapeutique, le lieu de consultation est un élément qui ne devrait pas subir de modifications notables,
– la confidentialité des échanges : la cybercaméra (webccam) semble constituer le moyen technologique reproduisant le plus fidèlement possible l’échange d’une psychothérapie en milieu habituel,
– la conservation des données,
– la sécurisation du paiement.

Pour conclure, nous pouvons dire que la cyberpsychologie offre désormais, à bons nombres d’usagers, la possibilité de bénéficier de services d’un psychologue sans nécessairement le rencontrer physiquement.
La rencontre se fait sur un espace virtuel, plus projectif que créatif. Ainsi, elle va se faire dans le cyberespace qui, depuis, depuis son origine entend jouer le rôle de matrice au sens de William Gibson, d’ « espace potentiel » au sens de Donald W. Winicott.

Psychologue pratiquant la téléconsultation

Psychologue en téléconsultation

La téléconsultation est une pratique relativement nouvelle et elle commence à intéresser un nombre de plus en plus croissants de personnes.

Nous pourrons lire de plus en plus d’articles consacré aux consultations à distance.
J’ai moi même été contacté par des journaliste en tant que psychologue pratiquant la téléconsultation.

Article dans le journal de La Santé Publique

D’une part, une journaliste du journal La Santé Publique m’a demandé de m’exprimer sur le sujet de la thérapie en ligne.
Il s’agissait d’un article que j’ai donc écrit.
Après avoir expliquer pourquoi je me suis lancée dans cette pratique (donner accès à la psychothérapie à un public plus large que celui que l’on rencontre habituellement dans un cabinet de psychologue), j’y décris ses avantages et ses inconvénients ainsi que les spécificités des thérapies à distance, etc…
Si vous le souhaitez, vous pouvez lire cet article : psy par internet  : la thérapie autrement

Article dans le journal Destination Santé

D’autre part, j’ai été contactée par une journaliste du site Destination Santé.
Il s’agissait cette fois-ci de répondre à des questions par téléphone, questions que m’a posé directement cette journaliste.
Le but de son article était d’aborder les différences qu’il peut y avoir avec les consultations en face à face.

Vous pouvez lire cet article : Psychologue en ligne : des consultations à l’abri ?